Guide

Graves de déconstruction

Résumé :

Dans le cadre du développement économique, des restructurations de zones industrielles, d’aménagement d’ouvrages existants ou des travaux urbains de réhabilitation, l’activité BTP normande génère un volume considérable de matériaux de démolitions issus de bâtiments, d’ouvrages de génie civil ou de structures routières.

Ces matériaux granulaires appelés « bétons et produits de démolition » ou plus récemment « matériaux de déconstruction issus du BTP », présentent dans la majeure partie des cas un caractère inerte au sens de l’arrêté du 12 décembre 2014 [1]. Ils sont une source de substitution aux matériaux naturels.

Leur processus de transformation et d’élaboration en matériaux granulaires de type « graves recyclées » est maintenant bien connu et maîtrisé par les producteurs qui sont le plus souvent des entreprises du BTP. Toutefois les maîtres d’ouvrage et maîtres d’œuvre manquent probablement encore de repères suffisants ou de réflexes pour avoir recours à ces matériaux, et contribuer à ce que leurs chantiers puissent être de bons gisements de granulats.

Champ d’application du manuel

Les matériaux faisant l’objet du manuel sont issus des travaux de déconstruction de bâtiments, d’ouvrages de génie civil ou de structures de chaussées, non ou peu pollués par des matières argileuses. Ils sont ainsi produits à partir des matériaux récupérés tels que :

  • Matériaux naturels non liés,
  • Produits formulés, comme les sables ou graves ciments,
  • Bétons
  • Enrobés qui n’ont pas pu être isolés lors de la déconstruction.

Les couches d’enrobés doivent être déconstruites de façon sélective pour privilégier une valorisation à plus forte valeur ajoutée des agrégats d’enrobés dans les usines d’enrobage. Cette valorisation est aujourd’hui très courante et bien maîtrisée dans les enrobés hydrocarbonés dits « à chaud », « tièdes » ou « à froid ».

On se doit de l’encourager et c’est pourquoi l’utilisation d’agrégats d’enrobés « purs » ne fait pas l’objet de ce manuel.

Les matériaux de déconstruction sont essentiellement élaborés sur des plateformes de recyclage indépendantes des chantiers, mais ils peuvent aussi être produits par des équipements mobiles installés temporairement sur le chantier d’origine où ils peuvent être directement valorisés.

Ce guide a été validé par le groupe spécialisé "Matériaux granulaires" du Comité Avis de l'IDRRIM (consulter le certificat)

Téléchargez le "Manuel 4 - Matériaux alternatifs en infrastructures - Graves de déconstruction"

Social & Newsletter

© 2018 Ensemble 77. Tous droits réservés.Design & Développement Gemeline Design

Search