Kit communication

Risques réseaux électriques aériens haute tension

Dans le cadre des travaux en cours et à venir, les Préfectures d’Ile-de-France, soucieuses des problématiques de sécurité sur leur territoire proposent d’apporter leur soutien aux grands exploitants des réseaux sensibles pour permettre de consolider, au niveau départemental, la mobilisation effective des acteurs les plus concernés.

La région Ile-de-France est confrontée à la réalisation de projets d’une ampleur sans précédent. Les grands projets structurants portés par la Société du Grand Paris, par la RATP, par la SNCF et par Ile-de-France Mobilités (ex STIF) vont petit-à-petit transformer notre environnement pour répondre aux attentes des administrés. Cette période de grands travaux va d’ailleurs connaître, toujours à un rythme soutenu, des phases d’accélération pour se caler au mieux avec les impératifs et les exigences des Jeux Olympiques de 2024. La réalisation de ces travaux doit se dérouler le mieux possible avec le minimum d’aléas. Cette sécurité n’est pas automatique et certains opérateurs commencent à percevoir en 2017 les effets collatéraux de la reprise économique, à savoir une dégradation des conditions de sécurité.

Le courrier envoyé par le Pôle Energie d’Ile-de-France aux adhérents attire leur attention sur la nécessité de plus et mieux prévenir les risques lors des travaux à proximité des réseaux sensibles pour la sécurité. Il attire leur attention sur les leviers à leur disposition en tant que maître d’ouvrage d’une part, et en tant que gestionnaire de la voirie d’autre part. Ce courrier fait la promotion d’un document (BALISE DE SECURITE) qui reprend notamment les actions conduites part une collectivité territoriale ayant permis d’aboutir à une réduction importante des risques lors des travaux. Le courrier propose aux communes concernées par des endommagements de réseaux et/ou concernées par des travaux importants (projets structurants) de bâtir un dispositif de révention efficace permettant d’améliorer la sécurité sur les chantiers.

L’Observatoire Ile-de-France des risques travaux sur réseaux se félicite qu’il soit prévu un portage de cette action par des élus.

Il voit en cela une opportunité de définir un cadre de cohérence concret qui permettra de donner du relief aux actions à déployer. L’Observatoire apporte son soutient à l’opération et suivra son avancement au cours de ses séances régionales.

Sur la base de la lettre de cadrage et pour la mise en oeuvre de cette action à enjeu fort, les opérateurs de réseaux les plus concernés se rendront dans les communes pour co-construire le dispositif de prévention. Les actions les plus pertinentes seront retenues. Ils seront mandatés pour parler également des autres réseaux pour les situations simples. Pour les situations plus compliquées, une coordination entre opérateurs sera nécessaire.

C’est au sein même des Préfectures que la régulation et la consolidation du suivi seront organisées. Une fois la réunion de lancement mise au point, une réunion semestrielle permettra d’échanger sur les options mises en oeuvre par les communes, sur les résultats obtenus en termes d’incidents et sur les problèmes liés aux projets et travaux en cours. La présence des opérateurs GRDF, GRTGAZ, ENEDIS et RTE est acquise. Il peut-être estimé qu’entre 15/25 communes seront présentes selon les départements. En tant que de besoin, des structures intercommunales pourront être associées à l’opération.

Télécharger la fiche de retours d'expériences 2018

Social & Newsletter

© 2018 Ensemble 77. Tous droits réservés.Design & Développement Gemeline Design

Search